Accueil Droits Humains0 Panthère sportive du Nde: Me Gelis Djapom, nouveau président général

Panthère sportive du Nde: Me Gelis Djapom, nouveau président général

7 min read
0
0
138

La panthère sportive du Ndé sort_elle définitivement la tête de l’eau ? L’Assemblée Générale de l’équipe mythique du Ndé tenue à l’hôtel NYA Wandja de Bangangté ce 30 Septembre 2023 a donné des impressions qui permettent de répondre très positivement à la question. L’équipe de football du Ndé est dans une période trouble depuis 5 ans. Cette traversée du désert du Club a abouti aujourd’hui à un imbroglio voire une aporie. Pour nous rafraîchir la mémoire : C’est le 14 Juin 2010 que le Capitaine Joseph Feutcheu , alors Président général de la panthère, démissionne de son poste et abandonne l’équipe. Désemparées, les populations du Ndé trouveront la solution à ce problème au cours d’une réunion le 26 Octobre 2010 pilotée par Monsieur le Préfet MBOKE Godlive Ntua de l’époque. Le destin de l’équipe ainsi que les principales charges étaient décernés à Madame Célestine KETCHA COURTES, alors maire de la ville de Bangangté. En 2012, pour arrimer l’association aux exigences du football professionnel selon les prescriptions de l’instance faîtière, une réunion se tiendra à l’hôtel Leuwat de Douala pour les besoins de la cause. L’association panthère sportive du Ndé deviendra ainsi une Société Anonyme. Soutenue par la population, cette équipe fera rêver en jouant deux coupes du Cameroun et deux compétitions de la CAF. Le 07 Février 2018, l’association panthère sportive SA donne le mandat à Monsieur Jules François FAMAWA dans le cadre d’un comité provisoire de gestion. Le désir de ce dernier a été de dissoudre l’association panthère sportive SA pour la remplacer par l’association panthère sportive SAS. C’est ici que l’impasse a commencé. La FIFA rejette l’idée de la dissolution d’une association sans la liquidation des biens car non conforme à la gestion éthique et réglementaire. Monsieur Jules François FAMAWA persiste et se rend dans les tribunaux où il sera malheureusement et régulièrement débouté. Les documents y afférents ont été présentés et lus devant les autorités au cours de l’Assemblée générale de ce 30 Septembre 2023.Il s’agit notamment du jugement N 01/TA/BFM rendu le 10 janvier 2022 par le Tribunal Administratif de l’Ouest et qui est devenu définitif à ce jour. La Fecafoot dans un courier officiel ayant demandé à la panthère sportive de rentrer dans ses droits et éviter ainsi la tentative malsaine de confiscation dont elle a failli être l’objet pour des raisons non avouées et intentions non claires a pris acte des assises de ce jour . À l’issue de cette Assemblée générale suivie de bout en bout par le représentant personnel de la Fecafoot, Monsieur Philippe TABOPDA FODJO , un bureau de l’équipe a été mis sur pied et composé entre autres par l’avocat, Gelis Djapom, comme Président Général, Monsieur Nana Saleng comme Vice_Président général adjoint Numéro 1,Monsieur Yimga Djamen Léopold comme Vice Président général numéro 2, Monsieur Njiki Willy comme Secrétaire Général. Les autorités administratives quant à elles ont loué la tenue de cette Assemblée générale qui vise la paix et le respect des lois dans la gestion du football. Cris de joies, dance animée par des groupes des supporters ont accompagné la fin des travaux. Le nouveau président a assuré à la presse que son équipe est prête pour sortir l’équipe du chaos.

Raoul Tchamba Lenta

WAKECO_FM

  • www.obosonews.info à nouveau fonctionnel

    Suite à des dysfonctionnements indépendamment de notre volonté notre site, www.obosonews.i…
Plus d'articles similaires
  • Assassinat de Shalom à Bangangté Assassinat de Shalom à Bangangté Blocages autour de la re…
  • Droits humains : Assassinat de Tsemo Shalom à Bangangté …
  • Non-respect du droit à l’éducation :

    La pseudo gratuité de l’école primaire au Cameroun Les frais de l’Association des parents …
Plus de Modeste
  • Assassinat de Shalom à Bangangté Assassinat de Shalom à Bangangté Blocages autour de la re…
  • Droits humains : Assassinat de Tsemo Shalom à Bangangté …
  • Non-respect du droit à l’éducation :

    La pseudo gratuité de l’école primaire au Cameroun Les frais de l’Association des parents …
Plus dans Droits Humains0

Laisser un commentaire

Check Also

Assassinat de Shalom à Bangangté Assassinat de Shalom à Bangangté Blocages autour de la re…