Accueil Société Générosité : Des lampes solaires distribuées aux élèves de Bandja

Générosité : Des lampes solaires distribuées aux élèves de Bandja

4 min read
0
0
205

Toinie Rönnholm et Elie Kamga sont les donateurs et principaux dirigeants de Cap zone rural. Ils pensent que booster la performance scolaire des enfants contribue  au développement de la localité.

Directeur à l’école publique du centre I à Bandja, Thomas Ninla, semble aux anges ce mardi 30 octobre 2018. « Je salue ce geste de l’association cap zone rural. Ses dirigeants viennent de poser un acte salutaire à l’endroit des élèves et enseignants de notre établissement. Les enfants feront désormais leur devoir, sans plus se plaindre qu’ils se trouvaient dans l’obscurité. Car grâce aux lampes solaires qu’ils viennent de recevoir, ils pourront étudier à la maison, même en cas de coupure de l’énergie électrique », soutient-il. Toinie Rönnholm et Elie Kamga sont les principaux dirigeants de Cap zone rural. Ils disent agir dans le cadre de la coopération-Suedo Camerounaise pour redonner espoir aux populations démunies des zones rurales du Cameroun. Dans le cadre de cette cérémonie, seuls les élèves du Cm2 ont été choisis au rang des bénéficiaires. Des manuels scolaires ont été également remis aux élèves de cette école scindée en deux groupes. Face à l’engouement des enfants et l’intérêt manifesté par leurs parents, Elie Kamga a promis de revenir à l’école publique de Bandja avec d’autres lampes scolaires. « Nous travaillons pour la valorisation des filles mères et de l’enfance. Les questions d’éducation sont au centre de nos activités», clame Elie Kamga. En rappel, notons que Cap zone rural, cette organisation basée à Bandja, entend évaluer ses activités relatives à l’encadrement des filles-mères.
Aussi elle entant poser un regard sur la gouvernance interne de cette organisation et sur l’intercommunalité. Après des études en psychologie et spécialisation en psychothérapie
avec une spécialisation en Thérapie cognitive, celui-ci a travaillé en Suède comme inspecteur principale en santé primaire à la commune de Borlänge, inspecteur principale en santé primaire à la commune
d’Ockelbo, inspecteur principale en santé primaire à la commune de Gävle. Présent au Cameroun dans le cadre des activités de cette association, Elie Kamga,a intervenu au niveau des hôpitaux du Haut-Nkam ou  en privée dans le cadre du suivi psycho thérapeutique des patients. A travers cet
engagement, il voudrait aider les des pouvoirs publics et de
l’ensemble de la société Camerounaise face à la prise en charge des
personnes affectées par des maladies mentales chez nous

G.M.D

 

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Société

Laisser un commentaire

Check Also

Votre site…Reprend vie….

Chers lecteurs, après des mois d’interruption, suite à un acharnement contre la personne d…