Les taux de réussite aux examens scolaires ont été jugés faibles au Cameroun, où celui de l´examen du baccalauréat a diminué de près de 3 % cette année.

Des élèves ont été repêchés avec une moyenne inférieure à 10 sur 20, mais l´indulgence des autorités scolaires envers les candidats n´a pas permis de dépasser un taux d´admission de 44 %.eleves

A l´examen du Brevet d´études du premier cycle, le diplôme qui ouvre aux élèves les portes de l´enseignement secondaire, le taux de réussite a été jugé très bas cette année, avec 38 %.

Le niveau de rémunération et les conditions de travail des professeurs sont les causes de la baisse du nombre d´admissions, selon les syndicats d´enseignants.

Lors d´une réunion d´urgence, ils ont aussi déploré les effectifs pléthoriques des élèves dans les salles de classe.

« Quels résultats doit-on attendre des enseignants lorsque les élèves s´assoient à même le sol pour suivre des cours ? » s´est interrogé Luc Wondji, un délégué de syndicat d´enseignants.

« Certains enseignants sont pris en charge par les associations de parents d´élèves », révèle-t-il, en appelant les autorités à « revoir le système éducatif ».

Le ministre de l´Enseignement secondaire a adressée aux autorités administratives et scolaires une circulaire pour la limitation à 60 des effectifs d´élèves dans certaines salles de classe, et à 80 dans d´autres.

APA

Plus d'articles similaires
Plus de APA News
Plus dans Société

Laisser un commentaire

Check Also

Afrique du Sud: revers pour l’ANC battu à Port Elizabeth

Le parti au pouvoir en Afrique du Sud, l’ANC, a subi vendredi un revers historique e…