Accueil Culture /Nouveau droit budgétaire de l’Etat: De la logique des moyens à une logique de résultats

/Nouveau droit budgétaire de l’Etat: De la logique des moyens à une logique de résultats

3 min read
0
0
226

Honorable Professeur Joseph Kankeu, député à  l’Assemblée Nationale du Cameroun et Maitre des conférences à l’Université de Dschang, se penche sur la question dans un ouvrage publié le 07 juin 2018 aux éditions universitaires européennes.

 

La loi n°2007/006 du 26 décembre 2007 portant régime financier de l’Etat du Cameroun, marque un tournant dans l’histoire de ce pays. Le caractère novateur de cette loi réside dans sa conception comme un levier de modernisation profonde des administrations. Elle modifie la conception de la dépense publique, en en faisant non plus une décision purement juridique, mais une décision économique. Elle place ainsi les principes de liberté et de responsabilité au cœur du fonctionnement de l’Etat. On est passé de la logique des moyens, à une logique de résultats. C’est pourquoi on dit que l’Etat a choisi de se réformer par la gestion: déclinaison de la performance dans le pilotage des services, déconcentration plus grande des responsabilités, rénovation des modes d’élaboration et de présentation du budget, rénovation des modes d’exécution du budget et rénovation des modes de contrôle. En responsabilisant les gestionnaires publics et en améliorant la transparence des objectifs et des choix de politiques publiques, la nouvelle Constitution budgétaire du Cameroun invite l’ensemble des managers publics à se saisir de ces leviers pour mettre en cohérence les actions.

Détails du livre: ISBN-13: 978-613-8-40500-9 ISBN-10: 6138405005 EAN: 9786138405009

Langue du Livre: Français

de (auteur) : Joseph Kankeu

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Culture

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…