Accueil Politique Municipales 2020/Banka : Des méthodes anti-démocratiques s’invitent à la fin de la campagne électorale

Municipales 2020/Banka : Des méthodes anti-démocratiques s’invitent à la fin de la campagne électorale

7 min read
0
0
682

Des tracts ont été diffusés la nuit pour discréditer l’un des candidats de l’opposition engagée sous la bannière du Mcnc pour la conquête de la commune de Banka. Mais son équipe de campagne rassure qu’il est serein et compte remporter cette consultation électorale après les dépouillements au soir du 09 février 2020.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures et plein air
Joseph Nguéssieuk, adulé par les électeurs

Ce samedi 08 février 2020, des tracts ont envahi quelques rues du pole urbain de Banka.  Des documents apocryphes qui essayent de porter un discrédit sur la personne de Joseph Nguessieuk, candidat du Mouvement Citoyen National Camerounais pour la conquête de la mairie de la localité. Au niveau de l’équipe de campagne de ce dernier, on banalise les choses. «C’est un signe de panique chez adversaires politiques. Nous sommes assurés de glaner les suffrages de la majorité des électeurs. Nous ne sommes pas disposer à suivre des gens qui veulent nous déstabiliser et nous distraire avec des tracts. Des documents anonymes qui traduisent bien qu’il s’agit d’une campagne de dénigrement de sabotage. Nos affiches et banderoles ont été déchirées par des même gens. Ils paniquent. C’est la fin du règne de la gabegie et des promesses fallacieuses dans l’arrondissement de Banka. Partout où nous sommes passés, les électeurs nous ont rassuré d’introduire dans l’enveloppement choisie dans l’isoloir,  le bulletin vert marqué d’un parapluie. C’est le choix qu’ils vont introduire dans les urnes  le 09 février  2020 pour l’élection municipale à Banka», indique–t-on dans l’entourage de Joseph Nguessieuk.

Mobilisation des troupes à tous les niveaux

L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes debout et barbe
Alphone Wesdsilessié en action….

A la fin de la campagne électorale, l’équipe conduite par Joseph Nguéssieuk s’est rendue ce samedi matin à Ketcho en vue de célébrer avec les populations du coin les lampes solaires installées la veille, grâce à l’élan de générosité du candidat tête de liste du Mcnc pour l’élection municipale de demain dans la commune de Banka. Avant, cap a été mis sur Banfelouk et Baboaté. Des localités où Alphonse Wessilessié, numéro 2 sur la liste, a été adulé par les militants et sympathisants du Mcnc. Les pensionnaires de l’école technique d’agriculture(Eta) de Bafang-Banka ont également souhaité transmettre des doléances à Joseph Nguessieuk. Une manière pour eux de sceller un contrat de confiance avec celui qu’ils considèrent déjà comme le futur maire de Banka. La promotion des techniques culturales adaptées à l’environnement de Banka et à fort taux de rendement, les mécanismes de promotion de l’auto-emploi chez les techniciens d’agriculture  sortis de l’Etat, l’exploration des pistes de compostage pour la valorisation de l’agriculture biologique font partie des sujets sur lesquels le candidat tête de liste du Mcnc a échangé avec les élèves-agriculteurs. Des jeunes à qui il a tenu à rappeler la place de choix que cette filerie occupe en matière de développement du Cameroun.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures et plein air
La jeunesse enga
gée pour le Mcnc

 Pour la fin de la campagne, Joseph Nguéssieuk et son équipe promettent de célébrer, une fois de plus, la démocratie à travers une parade exceptionnelle. La caravane motorisée dans les rues et les coins chauds de la commune de Banka partira du carrefour Eta, avec un meeting de clôture. Derrick Abolo Yuimo, Ebenezer Epanda, Laurence Yeou Monthé, Sorelle Kamga, Blandine Changa, Maxime Tchawé, Arnold Tckokotieu, Augustin Youmbi, Happi Kamerun, Hilaire Touko, Bonneau Yossa, Amidou Tchouamou et bien d’autres sont déjà à la manœuvre pour une fin de  campagne en beauté.

Guy Modeste DZUDIE, à Banka

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Politique

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…