Accueil Politique Les 18 qui ont marqué l’Ouest en 2018, Série 01- Politique 2-Dr Micheline Dsamou reçoit l’onction populaire à Bangangté

Les 18 qui ont marqué l’Ouest en 2018, Série 01- Politique 2-Dr Micheline Dsamou reçoit l’onction populaire à Bangangté

6 min read
0
0
116

Il a fallu  du temps. Et finalement le temps de Dieu a sonné pour Dr Micheline Dsamou, pharmacienne à Yaoundé et sénatrice de la région de l’Ouest élues lors des consultations de mars 2018 sur la liste conduite par Sylvestre Ngouchinghé, promoteur de la société Congelcam Sa. Pour Dr Madeleine Nguté, prédicatrice proche de l’élue du peuple et doyenne de la faculté de théologie protestante et des sciences de religion de Ndoungué cette distinction est une reconnaissance pour la Sénatrice également ancienne de l’église évangélique du Cameroun. « Fille de l’église, elle a pris l’engagement de valoriser les potentiels spirituels que Dieu a mis en elle », souligne la prédicatrice qui dresse des fleurs sur le parcours de la sénatrice Dr Micheline Dsamou lors de cette cérémonie de remerciements à Paul Biya tenue à la place des fêtes de Bangangté ce samedi 1er septembre 2018. Conscient que son « élévation » vient de Dieu, l’élue  a exprimé sa gratitude à l’endroit des milliers de personnes mobilisées à la place des fêtes de Bangangté pour l’honorer de son investiture et de son entrée au Sénat. Elle appelle sa promotion, « le temps de Dieu». Elle est née le 1er juin 1947 à Bangangté. Elle a fait ses études primaires à l’Ecole Publique New Bell Douala entre 1953 et 1960. Les études secondaires au Collège Noutong de Bangangté, au Lycée des jeunes filles de Douala entre 1960 et 1967. Le secondaire qu’elle termine
au Lycée d’Etampes de France entre 1967 et 1969. Après l’obtention de son Baccalauréat, elle fréquente la Faculté de Médecine et de Pharmacie Angers en France. Elle sort d’ici titulaire d’un diplôme en pharmacie.

De retour au Cameroun, Dr Dsamou Micheline rachète la Pharmacie Guely appartenant à un Français, et crée en 1975 la Pharmacie du Soleil de Yaoundé. Elle est présidente fondatrice de Pharmacam en 1986, présidente fondatrice de Line Transit depuis 1992, Prix de l’Excellence des professions libérales à lui décerné par le Président de la République par la voie du Ministre de la condition féminine en 1999. Madame le sénateur Dr Dsamou Micheline est Chevalier de l’ordre de la valeur en 1990, Officier de l’ordre de la valeur en 1994, Commandeur de l’ordre de la valeur en 2000, et Grand Officier depuis 2010. Sur sa poitrine scintillent les médailles d’honneur du travail en Argent, Vermeil et en Or. Elle est titulaire d’un Diplôme d’Excellence que lui a décerné son parti le RDPC pour ses contributions multiformes et ses actions humanitaires. Elle a été présidente de la cellule humanitaire du RDPC entre 1990 et 1992 au moment où il était difficile aux militants de parler du parti, sous peine d’être bâillonné par l’opposition.     Au nom de ses actions en faveur de l’Eglise, l’Eglise Evangélique du Cameroun lui a attribué un Diplôme d’Honneur. Sur le plan traditionnel, dans son Ndé natal, elle a été consacrée plusieurs fois Reine Mère dans les Chefferies Supérieures. Elle est Mafeu Beugouong-Bangoua (Reine Mère qui soutien le village), Mafeu Napseu-Bamena (Reine Mère qui œuvre pour la paix), et Dja Mafeu Beugo-
Bahouoc.

Guy Modeste DZUDIE

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Politique

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…