Accueil Droits Humains0 Développement  local

Développement  local

9 min read
0
0
183

La réhabilitation de la chefferie Bankoh-Fû Ngameni se profile

Le Maire de la commune de Banka, Joseph Clovis Nguéssieuk, a pris l’engagement d’inscrire cette question dans le registre de ses priorités budgétaires pour les deux prochains exercices. Il y était sur invitation du chef Noussi Atangana qui y recevait des dignitaires Ekang-Beti.

Ce samedi 22 juillet 2023, autour de 12 heures, une pluie moyenne arrose les principaux villages du département du Hut-Nkam. Une banderole hissée au Rond-point Pantchi qui jouxte l’hôtel de ville de Banka annonce que Sa Majesté Loïc Kevin Noussi Atangana, «  digne petit fils Ekang-Beti » reçoit ce jour la visite des dignitaires du groupe ethnique et tribal en question. Invité à prendre part à cette cérémonie, Joseph Clovis Nguéssieuk, maire de la commune de Banka, est obligé de passer par les villages Baboné, Bassap et autres contrées de la commune voisine de Bafang pour arriver à Bankor Fû Ngameni, une localité de la municipalité placée sous sa responsabilité. Juste à la montée de Poango, le calvaire commence pour l’élu local et sa suite. Il s’agit principalement d’ Ebenezer Epanda Nyambé, deuxième adjoint au maire de la commune de Banka, Emakam Fadeu, Arnold Tchokotcheu, Derrick Abolo, conseillers de la municipalité éponyme. Les conducteurs des  véhicules 4/4 qui font partie du cortège de l’élu local affronte pendant une dizaine de minutes la première montée nimbée. Les sillons qui se dessinent sur cette piste érodée par les eaux  de pluies génèrent des secousses à forte amplitude chez les occupants des véhicules terrestres à moteurs. Les conducteurs des motos, qui croisent sur ce chemin le cortège de l’élu local, ne sont pas épargnés  des manœuvres spéciales à adoptées pour s’en sortir sur une telle piste. Après la traversée du village Baboné dont la route est moins affectée par le ruissèlement des eaux de pluies, le cortège du maire Joseph Clovis Nguessieuk bataille pour grimper la pente du village Bassap. Celle-ci débouche directement sur l’entrée du village Bankoh Fû Ngameni. Ici, ce n’est pas la fin des hostilités qu’impose l’état boueux de la route. Une autre pente est à grimper avant d’accéder à la place des fêtes de cette chefferie. Une épreuve à la quelle de nombreux véhicules à l’instar de celui du chef du village, Fû Noussi Atangana, n’ont bravé. C’est avec dextérité que les conducteurs des véhicules empruntés par l’édile de Banka dominent cette colline.

Une pluie de projets pour le village

Bien installé à la loge d’honneur de la place des fêtes de la chefferie Bankoh Fû Ngameni, le maire de la commune de Banka souffle légèrement et se live, à cœur vaillant, à des échanges des civilités, avec le maitre des lieux, Fû Noussi Atangana. Il communique aussi avec Me Tchouaga, députée à l’Assemblée nationale, conseillère municipale à la commune de Banka, élue sous les couleurs de l’Union des Mouvements Socialistes(Ums). Quelques minutes après, malgré la pluie suivie de la  boue qui a froissé le joli décor implanté et recouvert des chapiteaux de couleur blanche, la cérémonie peut commencer. Raphael  Kouémo, président du comité de développement du village Bankoh-Fû Ngameni entonne avec une litanie de remerciements et de doléances à l’endroit de Joseph Clovis Nguéssieuk. L’état impraticable de la route qui  part du marché Banka à Bankoh et l’absence de l’eau potable dans cette localité  sont  remis sur la sellette. Prenant la parole, le maire Joseph Clovis Nguéssieuk affirme que la réussite de la cérémonie du jour, il a investi des fonds personnels pour l’aménagement de la chefferie. Il promet d’attribuer dans les prochains jours au village Bankoh Fû Ngameni, sur financement du Fonds d’équipements et  d’intervention et d’équipement intercommunal communal(Feicom), un puits d’eau doté d’un système de pompage solaire. La réhabilitation des cases communautaires et patrimoniales de cette chefferie sont annoncées par le maire Joseph Clovis Nguéssieuk comme des projets prioritaires. Ce magistrat municipal promet l’engagement d’environ cinquante millions de francs Cfa (50.000.000 FCfa) sur deux ans pour la réalisation des édifices cités dans le cadre du budget d’investissement public. L’aménagement des pistes rurales menant à Bankoh Fû Ngameni, seront exécutées, promet le maire de la commune de Banka, suivant la disponibilité des moyens financiers  de la commune la commune de Banka et de celle des différents programmes gouvernementaux à l’instar du Fonds routier.

Guy Modeste DZUDIE, à Bankoh Fû Ngameni

  • Déploiement contre la fraude électorale 

    L’Académie du Mrc forme des militants à Bayangam L’initiative portée par Viviane Dayo a pe…
  • Alain Fokam

    « Nous devons respecter les textes du parti » Secrétaire de la Fédération départ…
  • Assemblée des structures :

    Le Mrc distille le souffle de la renaissance à Bandjoun Les militants et cadres du parti d…
Plus d'articles similaires
  • Assassinat de Shalom à Bangangté Assassinat de Shalom à Bangangté Blocages autour de la re…
  • Droits humains : Assassinat de Tsemo Shalom à Bangangté …
  • Non-respect du droit à l’éducation :

    La pseudo gratuité de l’école primaire au Cameroun Les frais de l’Association des parents …
Plus de Modeste
  • Assassinat de Shalom à Bangangté Assassinat de Shalom à Bangangté Blocages autour de la re…
  • Droits humains : Assassinat de Tsemo Shalom à Bangangté …
  • Non-respect du droit à l’éducation :

    La pseudo gratuité de l’école primaire au Cameroun Les frais de l’Association des parents …
Plus dans Droits Humains0

Laisser un commentaire

Check Also

Assassinat de Shalom à Bangangté Assassinat de Shalom à Bangangté Blocages autour de la re…