Accueil Société Cameroun, Cérémonie d’arbre de noël à Fotouni ;L’Honorable Hortense Kamanké enflamme le cœur des Bambins

Cameroun, Cérémonie d’arbre de noël à Fotouni ;L’Honorable Hortense Kamanké enflamme le cœur des Bambins

7 min read
0
0
350

Le décor planté à l’école maternelle La Providence de l’Eglise évangélique du Cameroun (Eec) était celui de l’espérance et de la renaissance à travers l’enfant Jésus.

Le vendredi 22 décembre dernier, sous la conduite de l’honorable Hortense Kamanké, député suppléante du département du Haut-Nkam, des enfants de l’école maternelle de La Providence de l’église évangélique du Cameroun (Eec) paroisse de Fotouni ont reçu chacun un jouet à l’occasion de la célébration de la fête de la nativité le 25 décembre 2017. Ces bambins du groupement situé dans la commune de Bandja prés de Bafang, issus des parents démunis ou pas, orphelins ou pas, ont exulté de joie face aux parquets contenus dans les valises de cette élite.
Eloigner de cette illusion fugace
Certes, l’arbre de noël n’est pas une pratique africaine. Mais noël, pour Hortense Kamanké, est un moment que tous les enfants du monde attendent avec enthousiasme. Pour certains, ce moment se concrétise dès la réception des premiers cadeaux. Ce qu’elle a fait, question de les éloigner de cette illusion fugace avant le retour de la réalité oppressante, celle de l’exclusion, du lourd rappel de la misère qui ponctue leur vie quotidienne. Et pour ce, la donatrice a joué avec les bambins. Tout comme, elle s’est montrée en admiratrice du spectacle offert par les pupilles qui s’apprêtaient à aller en congé de noël, après trois d’initiation à l’expression orale et graphique.
Train de l’Emergence pour 2035
Cette cérémonie qui a mobilisé plusieurs personnes s’est tenue dans les locaux l’école primaire de la paroisse locale de l’Eec. Cette démarche ponctuée d’équité et de justice sociale a mis de la joie dans les cœurs des enfants. Pour la donatrice, l’heure est à l’action afin de permettre aux enfants des zones rurales de se scolariser dans de bonnes conditions afin de ne pas être en marge du train de l’Emergence qui a déjà embarqué sus la conduite de son Excellence Paul Biya, président de la République du Cameroun, pour l’horizon 2035. S’il est évident de reconnaître que « l’arbre de noël » est une pratique fondamentalement occidentale, il n’en demeure pas moins que la symbolique qu’il porte en lui, reste universelle, note un observateur qui salue cette démarche de l’honorable Kamanké. Celui-ci apprécie le courage de cette bienfaitrice qui a permis aux enfants d’une zone rurale de recevoir pour la première fois de leur vie un cadeau pour la fête de noël.

La reconstruction de l’école sous l’estampille
Effectivement, l’arbre de noël à Fotouni comme partout dans le monde chrétien, est le symbole du renouveau de la vie. Un renouveau de la vie célébré aujourd’hui à travers la naissance de Jésus Christ, la célébration de l’enfance et de l’espérance. A travers cet événement, au-delà de la célébration générique de l’enfance, Hortense Kamanké a réuni des populations caractérisées par des clivages divers pour magnifier « le vivre ensemble », en espérant que cet événement soit le catalyseur d’un renouveau positif dans leurs relations quotidiennes.

Rappelons que courant le mois de septembre passé, l’honorable Hortense Kamanké avait manifesté sa générosité à l’endroit de cet établissement scolaire. Des salles de classe avaient été réfectionnées par ses soins. La construction du bloc administratif qui abrite le bureau du directeur de l’école porte l’estampille de cette actrice du développement qui par ailleurs officie comme ancienne d’église dans cette paroisse de l’Eec.
Guy Modeste DZUDIE, à Bafang

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Société

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…