Accueil Politique Cabale à la commune de Banka : 40 millions de francs Cfa détournés au détriment des impôts

Cabale à la commune de Banka : 40 millions de francs Cfa détournés au détriment des impôts

6 min read
0
0
206
Hotel de ville de Banka, un lieu de malversations pour Djeuga et sa bande?

Cette somme d’argent qui devrait être reversée à centre divisionnaire des impôts de Bafang ne l’a jamais été. Et pourtant perçue à la source par l’ancien patron de cette municipalité, Bernard Djeuga. Cette malversation et bien d’autres rendraient la tache particulièrement difficile à Joseph Nguéssieuk et à son équipe.

Au moment où nouvel exécutif communal dirigé par Joseph Nguéssieuk s’apprête à entrer en fonction à la commune de Banka, les nouvelles ne sont pas bonnes en matière des finances publiques locales. Des informations puisées à bonne source laissent croire que cette commune est considérablement endettée. Ses anciens responsables, notamment le maire Bernard Djeuga, sont accusés d’avoir perçus des sommes d’argent qu’ils n’ont pas reversé. Il s’agit principalement de la somme de 40 millions de francs Cfa collectés à titre d’impôts et de taxes collectés auprès des contribuables de la localité et non reversées au centre divisionnaire des impôts de Bafang. A cela s’ajoutent de nombreuses malversations et détournement. Ce qui pour l’observateur est perçu come un mauvais signal, qui jouerait contre la nouvelle équipe municipale victorieuse de l’élection du 09 février 2020. « Cette situation commande incontestablement un audit de la gestion de l’ancien exécutif. Des experts doivent évaluer la comptabilité laissée par Bernard Djeuga et son équipe. Car il se pourrait que passif de l’ancien maire issu du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) de Banka est assez préjudiciable pour l’avenir de cette commune », explique notre source. « Durant leur mandat, ils ont détourné des millions de francs Cfa à la commune pour se construire des grosses maisons. C’est grave ca…», se désole notre informateur. Pour l’instant aucune possibilité d’entrer en contact avec Bernard Djeuga pour avoir sa version des faits.

Bernard Djeuga, accusé levez-vous!

Indignation collective

« Nous comprenons bien le pourquoi cette équipe impopulaire n’a jamais voulu l’alternance à la commune de Banka. Avant les élections couplées du 09 février dernier, ils se sont investis dans le contentieux pour essayer d’éliminer de la compétition la liste du Mouvement Citoyen National Camerounais(Mcnc) conduite par Joseph Nguéssieuk. Par la suite, ils ont mis une machine de fraudes et des mécanismes d’intimidation pour sacquer Joseph Nguéssieuk et ses troupes. Mais ca pas prospéré. Malheureusement Barnard Djeuga et ses camardes, cette liste à été déclarée vainqueur avec une majorité relative au soir du 10 février dernier par la commission communale de supervision de l’élection municipale du 09 février 2020 à Banka », s’indigne un observateur de la scène politique locale. Et cerise sur le gâteau, Joseph Nguéssieuk du Mcnc a été porté à la responsabilité de maire en date du 18 février dernier par 21 voix contre 02 pour la candidate du Rdpc, Françoise Puené dit Mamy Nyanga. Ce qui choque, c’est qu’au moment de la passation technique de service entre les maires entrants et sortants de la commune de Banka, les vérités commencent à jaillir sur les malversations de l’équipe Djeuga.

Fabrice Mbagnia, à Banka

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Politique

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…