Accueil Uncategorized Assemblée Nationale: Deffo Oumbé Sangong fait un plaidoyer pour l’Eau et l’énergie

Assemblée Nationale: Deffo Oumbé Sangong fait un plaidoyer pour l’Eau et l’énergie

8 min read
0
0
160

L’élu du peuple sous les couleurs du Front social démocrate(Sdf en anglais), s’indigne contre les chantiers abandonnés et la non maintenance des équipements en matière d’eau et d’électricité dans la région de l’Ouest. C’était le vendredi 20 juin dernier lors de la séance des questions orales au palais des verres de Ngoa-Ekéllé à Yaoundé. Il a été acclamé par ces collègues, y compris ceux du parti au pouvoir, le Rdpc.

Monsieur le ministre,

Permettez-moi de vous souhaiter, au nom de la  population de la Région de l’Ouest en général, de la Mifi en particulier et en  mon nom  propre, la bienvenue à la tête du Ministère de l’Eau et de l’Energie.

Monsieur le Ministre,

Le Département de la MIFI, comme l’ensemble de la Région de l’Ouest d’ailleurs, souffre d’un déficit énorme en énergie électrique.

Le problème se pose en termes du point d’approvisionnement, de transport et de distribution de l’énergie électrique.

En dépit d’une poussée démographique indéniablement élevée, aucune extension du réseau électrique n’a été faite, aucun investissement nouveau depuis les années postindépendance. Les efforts des collectivités territoriales décentralisées à ce sujet ne sont guère appuyés par votre département ministériel. Les anciennes installations déjà vétustes tombent en ruine. La plupart des poteaux électrique non traités pourrissent par leur base et chutent. Conséquemment, il y a une carence accrue en énergie électrique. Les initiatives privées d’installations de panneaux photovoltaïques sont très limitées et ne répondent aucunement aux besoins des populations. Ces derniers tombent souvent en panne aussitôt installés.

Le plan d’industrialisation national fait une part belle au développement des industries dans la région de l’Ouest. Il ne peut être effectif que dans l’optique d’une fourniture adéquate en énergie électrique, poumons de l’industrie. A ce propos, une réflexion menée par vos services déconcentrés, en septembre 2016, a permis de comprendre que le dispositif du point d’approvisionnement actuel ne permet pas une desserte idéale de la région, ce qui risque de plomber conséquemment son industrialisation. Pour y faire face, une proposition d’un projet de construction d’une ligne de transport d’énergie électrique de 225 KVA, de Song-Loulou à Bangangté avec un poste de transformation à Bafoussam, a été soumise au MINEE en 2017, dans le programme sectoriel régional eau/énergie de l’Ouest 2018-2020.

Monsieur le Ministre,

Pouvez-vous dire à la Représentation Nationale ce qui est fait, jusqu’à ce jour, de cet important projet de transport d’énergie depuis Song-Loulou, dont l’Ouest espère la réalisation pour booster le développement de son tissu industriel ?

Monsieur le Ministre,

Malgré les efforts qui ont été faits pour améliorer l’approvisionnement en eau potable dans certains centrés urbains, le déficit en eau potable reste crucial en milieux ruraux. Les forages réalisés ne réussissent pas : s’ils ne sont pas simplement abandonnés en cours de réalisation  par les prestataires, ils se dessèchent aussitôt après leur réalisation. Ce déficit accru en eau potable est responsable des maladies hydriques très fréquentes au sein de nos populations. Je cite en exemple, pour illustrer mes propos, le cas la localité de MALLOUA dans le Département du Noun ; une localité de plus de mille âmes située à 50 km de Foumbot, dans l’Arrondissement de Massagam, qui n’a ni eau ni lumière et vous pouvez imaginer dans quel état d’insalubrité vivent ces concitoyens. A ce sujet, des réflexions ont été menées, elles portent entre autres sur les stratégies de captage d’eau de pluie, notamment en milieu rural et sur une réhabilitation des stations Scanwater existantes.

Monsieur le Ministre,

Toutes ces stratégies sont contenues dans le programme sectoriel régional élaboré en 2016 par vos services déconcentrés de la région de l’Ouest.

Quelles mesures avez-vous déjà pris ou comptez-vous prendre à court et à moyen terme pour une fourniture en eau potable et en énergie électrique adéquate afin d’assurer le bien-être de nos populations ?

Je vous remercie pour votre aimable attention./-

(é) Hon. DEFFO OUMBE SANGONG

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…