Accueil Sports Après le congrès de la Refondation: De nouveaux espoirs pour Fédéral football club du Noun

Après le congrès de la Refondation: De nouveaux espoirs pour Fédéral football club du Noun

6 min read
0
0
189

Sous la diligence de Donatien Boyomo, préfet du département du Noun, un nouveau bureau conduit par Zouneydou Mahamat Njoya a été mis sur pied. Missions : faire monter cette équipe en championnat national de ligue 2 et du lui donner des statuts adaptés à la gestion des clubs modernes de football.

Les couleurs bleu et jaune de Fédéral football club de Foumban ont encore flotté devant le foyer de la jeunesse de la ville éponyme le samedi 06 avril dernier. Avant l’entame des travaux, Donatien Boyomo, le préfet du département du Noun a convié les uns et les autres à la dépolitisation de cette équipe mythique. Une option validée par le patriarche Yap Abdou, élite de la localité et modérateur dudit congrès. Après avoir salué les différents bureaux exécutifs qui, depuis une dizaine d’années, font des pieds et des mains pour la survie de cette équipe, il a indiqué l’urgence de rédiger de nouveaux statuts pour faire de Fédéral du Noun à la fois une société anonyme à objet sportif et un club qui repose sur un socle populaire bien solide. Désigné consensuellement nouveau président, Zouneydou Mahamat Njoya, directeur de publication du journal Canard Libre, s’est engagé à mettre sur pied un comité ad hoc chargé de la rédaction des nouveaux statuts de cette équipe du département du Noun. La remobilisation des supporters de Fédéral du Noun sur l’ensemble du triangle national et à l’international est également envisagée. Pour ce, le nouvel exécutif dirigeant, projette des tournée dans les villes de Douala, de Yaoundé et de Kyé-ossi. « Nous tenons à faire renaitre une attraction populaire autour de Fédéral du Noun. Nous allons aller, avec les joueurs, à la rencontre des supporters dans les grandes villes du pays. Nous ferons tout pour impliquer la diaspora à la bonne marche de Fédéral du Noun. Des stratégies de collecte des fonds doivent être mises sur pied », soutient-il.

Environ 2,5 millions collectés à Foumban

Dans la même logique, le préfet du département du Noun demande à chaque supporter de Fédéral du Noun de contribuer la somme de 100Fcfa par semaine pour le bon fonctionnement du club. Ce qui fera une contribution mensuelle de 500 Fcfa par supporter. Les hauts fonctionnaires et les hommes d’affaire sont appelés à apporter des contributions plus consistantes. Un peu comme l’a fait le ministre Délégué auprès du ministre des Transports, Zakariou Njoya. Sur les deux millions deux cents trente et trois milles mobilisés ce samedi 06 avril à Foumban, il a contribué à lui seul la somme de un million de francs Cfa. Paul Njankouo, une élite du département du Noun, a envoyé 150 milles francs. L’ancien ministre, Lamere Njankouo a porté une contribution similaire. Tout comme le modérateur des travaux, Yap Abdou qui a cotisé à l’ordre de 200 milles francs Cfa au même titre que le préfet Donation Boyomo.  Me Nékui, coopté conseiller au sein de la nouvelle équipe dirigeante, a mis la somme de 50 milles francs dans la cagnotte. Sur place, un  jet de maillot a été remis par un groupe des fils du Noun résidents en Allemagne. Une manière de voir que la mayonnaise pourrait prendre au-delà des frontières…

Guy Modeste DZUDIE, à Foumban

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Sports

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…