Accueil Politique Alain Fokam

Alain Fokam

4 min read
0
0
304

« Nous devons respecter les textes du parti »

Secrétaire de la Fédération départementale du Mrc dans le Koung-Khi, il mise sur la mobilisation régulière et continue des troupes pour le changement.

Qu’est ce qui justifie la tenue de cette Assemblée des structures du Mrc dans le Koung-Khi ?

Nous sommes satisfaits de la mobilisation observée au cours de la tenue de cette Assemblée des structures du parti dans notre département. Nous avons agi conformément aux textes et directives du bureau régional. Nous sommes engagés à gagner toutes les élections locales et nationales à venir. Nous voulons changer d’avenir dans la paix. Les militants qui partagent cet idéal sont venus de Bayangam, de Batoufam,  de Djebem et des autres villages de notre département pour exprimer et soutenir leur conviction pour le changement.  Nous travaillons pour maximiser le nombre des inscrits sur les listes électorales. Nous sommes disciplinés et déterminés. Notre militantisme est   notre atout le plus important. La valorisation de notre capital intellectuel, le renforcement constant de notre savoir-faire, la forte intensité de notre déploiement sur le terrain  nous amènent à développer des idées nouvelles et surprenantes et des options  innovantes pour l’alternance pacifique.
Le souci du détail caractérise notre philosophie et notre manière de concevoir notre engagement quotidien et est à la base des standards d’excellence atteints par nos cadres et militants. Nous sommes attentifs aux conseils et orientations de nos ainés en politique.

Comment allez-vous contrer les éventuelles fraudes électorales ?

Notre travail d’éveil et de veille est permanent. Nous allons utiliser tous les moyens légaux pour barrer la route aux fraudeurs. Nous sommes des Républicains. Nous invitons les uns et les autres à comprendre que seule une élection libre, transparente et crédible assure la légitimité des dirigeants politiques à tous les niveaux. Nous connaissons le terrain. Nous connaissons nos potentiels électeurs et leurs besoins. Notre programme politique porté par les cinq piliers du Mrc est assez attractif. Il dessine un futur radieux pour le peuple camerounais. La vision exprimée par le Pr Maurice Kamto pour une gouvernance partitive et favorable au bonheur des populations captive. Nous sommes des hommes qui respectons des valeurs éthiques et morales. Notre crédibilité nous permettra de gagner toutes les consultations électorales dans le Koung-Khi.

Propos recueillis par Guy Modeste DZUDIE, à Bandjoun   

Plus d'articles similaires
  • Baccalauréat 2024 à Bafoussam :

    Des élèves sourds et malentendants transpirent devant l’épreuve de littérature En tout, 28…
  • Baccalauréat 2024 à Bafoussam:

    Une salle spéciale pour les handicapés au lycée classique Des candidats soutenus par des a…
  • Assassinat de Shalom à Bangangté Assassinat de Shalom à Bangangté Blocages autour de la re…
Plus de Modeste
Plus dans Politique

Laisser un commentaire

Check Also

Baccalauréat 2024 à Bafoussam :

Des élèves sourds et malentendants transpirent devant l’épreuve de littérature En tout, 28…