Accueil Portraits 14-Fréderic Djeuhon : le pacificateur et justicier confirmés

14-Fréderic Djeuhon : le pacificateur et justicier confirmés

7 min read
0
0
129

La marche de Fréderic Djeuhon vers les cimes du progrès via la cohésion sociale est incontestable. Courant l’année 2018, à travers la crise au sein de la Panthère sportive du Ndé, il a su gardé son sang froid et sa lucidité pour ramener les uns et les autres à la sagesse. Connu pour son objectivité, son discours pour ramener les uns et les autres à la raison étaient ponctué de sagesse. Une Homme sage et pacificateur en effet? On pourrait bien et très coller cet attribut à ce polytechnicien qui n’aime pas faire de bruits. Car sa combativité contraste fortement avec son sens de la mesure. Dr Ing Diplômé de l’Institut Polytechnique de Lorraine en France, il ne manque point de se démarquer dans l’arène politique du département du Ndé. Porté à la charge de président de la commission communale des opérations de renouvellement des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) dans le Ndé, il n’a lésiné sur aucun moyen pour faire prévaloir l’ordre au cours desdites élections. En dépit des vives tensions animées par des camps en compétition et diverses pressions nourries en haut lieu, il a su se mettre au-dessus de la mêlée, en organisant des élections, moins contestée. Ainsi, la soixantaine sonnée, il apparait comme un modèle à suivre pour nombreux jeunes du fait de ses qualités de probité morale et intellectuelle. Expert en Industries Alimentaires & Biochimiques / Président du Bureau Exécutif de la CPET chez Cabinet EBONY, il met son imagination fertile et débridée pour la promotion d’une nouvelle manière de voir et d’être dans le Ndé. Au sujet de la crise ayant affecté la Panthère du Ndé courant 2015, sa dénonciation du management de l’opacité a été sans équivoque. Il sait, dit-on de lui, convaincre, briller par sa communication et défendre son
prestige personnel. Son esprit toujours en alerte lui permet d’astucieuses synthèses et la mise en place de nouvelles idées. « Sans conteste de nature sociable et amicale, Frédéric Djeuhon est doué d’un sens aigu de l’équité. Il a le goût de s’instruire ou de vouloir enseigner et fait
preuve d’une certaine aisance. Il possède le sens du travail, de la
construction, des choses solides qui durent. Il est persévérant, avec
un esprit d’analyse et une logique implacable. Il est bien organisé dans sa tête et fortement efficace dans le développement et la
direction. Il révèle en lui un comportement très équilibré. Il est habité par le souci de rendre service. Il est très généreux et prêt à sacrifier une partie de ses propres intérêts moraux », témoigne l’un de ses proches. Cette position d’avant-garde l’a souvent amené à avoir le sentiment d’être mal
compris sur certains points. Car son fonctionnement, parfois individuel et intransigeant n’est pas du gout de tout le monde. Reste que l’isolement passager ou la perte de certaines prébendes ne font pas peur à Fréderic Djeuhon. Elite du Ndé et président de la chambre des experts du Cameroun, il n’a jamais ménagé des efforts pour le triomphe des idéaux de paix et développement exprimés par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc) dans tous les villages de la commune de Bazou et au-delà… du Cameroun s’est surtout projeté dans le plaidoyer-lobbying pour la relance de l’excellence scolaire Bazou.« Nous osons espérer que le Codebaz va permettre de la relancer et surtout asseoir des bases pour sa pérennisation; ceci en réduisant la personnalisation qui réveille des susceptibilités, sources de soupçons de récupération supposée ou réelle», soutient-t-il. Avant de féliciter le nouveau bureau du Codebaz, Dr Frédéric Djeuhon affirme que c’est l’interlocuteur privilégié pour les forces engagées dans la résolution des entraves au développement durable de Bazou.

Plus d'articles similaires
Plus de Modeste
Plus dans Portraits

Laisser un commentaire

Check Also

Dénonciation : Amnesty International épingle le gouvernement Camerounais pour 130 disparus à l’extrême-nord

AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE MÉDIAS 9 MARS 2020 Cameroun. Cinq années d’angoisse pour les…